La peur fait pleinement partie de votre vie, en prendre conscience est déjà un pas pour vous en libérer !
L’origine de la peur provient de notre plus vieux cerveaux, le cerveau Reptilien.
Son rôle est de nous permettre de survivre, c’est votre cerveau Reptilien qui prend le contrôle de votre corps et qui vous fait faire l’une de ces 3 actions lorsque vous êtes en danger :

  1. La fuite.
  2. La paralysie.
  3. Le combat.

On ne contrôle pas sa peur, c’est un automatisme !
Par exemple, lorsque l’homo-sapiens se trouve en danger :

  • soit il se met à courir pour s’enfuir pour rester en vie.
  • soit il est paralysé face au vide pour ne pas tomber.
  • soit il se met en mode combat pour essayer de survivre.

Malgré notre vie plus sécurisée que celle de l’homme des cavernes, notre cerveau primaire continue de fonctionner « à l’ancienne », du coup ce mode automatique peut vous empêcher de réussir !

Par exemple, si vous avez vécu une mauvaise expérience en voiture, il se peut que vous ayez peur de conduire… car votre cerveau associe la voiture à un danger !

Déchirez vos peurs et agissez en 3 étapes simples

L’exercice consiste à “déchirer” vos peurs et d’oser agir, le tout en 3 étapes.

Étape 1) Notez sur une feuille les peurs qui vous empêchent d’atteindre l’un de vos objectifs.
Vous pouvez prendre une feuille de brouillon, inutile de gaspiller une belle feuille 🙂

Étape 2) Prenez cette feuille en main et déchirez vos peurs
Tout en ayant à l’esprit des phrases motivantes telle que : “Je n’ai plus peur de…” ou “Je vais me dépasser”

Étape 3) Réalisez l’action qui vous faisait peur, sans réfléchir (et en étant accompagné si possible).

Ce passage à l’action en 3 étapes vous permet de sortir de votre zone de confort, cela va vous demander un effort mais vous en sortirez grandi.

Et que faire si l’on continue d’avoir peur ?

Si votre peur persiste, posez-vous la question suivante :
Qu’est ce qui peut m’arriver de pire si je fais cette action ?

Prenons l’exemple suivant : “j’ai peur de contacter Monsieur X pour lui présenter mon projet”.
Qu’est ce qui peut m’arriver de pire si je contacte Monsieur X pour lui présenter mon projet ? tweet

  • Il peut ne pas répondre … et alors, je le contacterai plus tard.
  • Il peut me dire que mon projet est inadapté … ce qui me permettra de l’améliorer.
  • Il peut me dire que mon projet ne l’intéresse pas … et alors, il y a d’autres personnes sur Terre.
  • Il peut me dire que mon projet l’intéresse … cool, j’ai obtenu une aide ou un contrat.
  • Il peut copier mon idée … cela me démontre que mon projet tient la route.
  • Il peut me dire qu’il veut me rencontrer … génial, je vais rencontrer un potentiel partenaire.
  • Il peut décider de me racheter l’idée … super, je ne m’étais pas imaginé cela 😀

Cet exercice vous permet de relativiser.

Nous pouvons ainsi nous rendre compte que la plupart du temps les risques sont limités et qu’il n’y a pas de raisons d’avoir peur.
Cela nous montre aussi que des opportunités s’offrent à nous et donc qu’il est dans notre intérêt de passer à l’action et de surpasser nos peurs.

Conclusion : Passer à l’action permet de dépasser vos peurs !

Pour poursuivre votre découverte, je vous conseille la lecture de l’article du site Hexalto.com “De quoi avons nous peur ?” (5 à 10 minutes de lectures). 

Indiquez en commentaire,

  • quelle est votre plus grande peur aujourd’hui et qu’est ce qui pourrait vous arriver de pire en passant à l’action ? :